George Clooney exhorte « les décideurs » à agir pour résoudre la violence au Soudan.

George Clooney exhorte « les décideurs » à agir pour résoudre la violence au Soudan. Barack Obama George Clooney
People par 0

Au delà de sa grande carrière d’acteur, George Clooney est un homme engagé ! Engagé dans de nombreuses causes qui lui tiennent à coeur. D’ailleurs son engagement et son dévouement n’est plus à prouver !

De retour de son périple au Soudan, George Clooney a, ainsi, fait de ce pays sa prochaine cause déclarant que les forces armées commettaient des crimes de guerre en s’attaquant à des civils dans le sud du pays.

George Clooney : Nouveau défenseur de la cause Soudanaise

L’acteur américain, George Clooney, a mis, hier, mercredi 14 mars 2012, au Capitol Hill, sa notoriété au service de la cause soudanaise pour appeler à une action accélérée afin de résoudre les problèmes de violence au Soudan et d’enrayer une catastrophe humanitaire potentielle.

Cette intervention fait suite au périple de George Clooney qui s’est rendu, la semaine dernière, dans la région frontalière instable entre le Soudan et le Sud-Soudan. Là-bas, il a filmé des attaques menées par des avions gouvernementaux soudanais sur des centaines de milliers de personnes les obligeant à quitter leur foyer et à se rendre dans des grottes dans les montagnes centrales de Juba. Dans l’unique but de se protéger de leur gouvernement !

« Il y a une différence entre deux armées qui combattent et ce que la convention de Genève appelle les crimes de guerre », a déclaré George Clooney au Council on Foreign Relations, un groupe de reflexion sur la politique étrangère.

« Nous avons observé cela, spécifiquement, en (plusieurs) occasions : viols, famine, manque d’aide humanitaire », a rapporté George Clooney. Les militaires soudanais « terrorisent ces personnes et ils tuent, en espérant que cela va les faire fuir », a-t-il dit.

« Il ne fait aucun doute que le Soudan commet des crimes de guerre. »

Carte du soudan

Carte du soudan

« Je ne suis pas un décideur », a déclaré George Clooney, qui a une réunion programmée, aujourd’hui, à la Maison Blanche avec le président Barack Obama. Mais son « travail consiste simplement à apporter un éclairage sur la situation. »

Par cet acte, George Clooney et d’autres militants tentent d’attirer l’attention sur une situation que la plupart des Américains pensaient avoir inversé grâce à des accords et une diminution des combats dans la région du Darfour, (l’ouest du Soudan). Or, l’Accord de paix global qui a permis l’indépendance du Sud-Soudan, en Juillet dernier, a laissé un certain nombre de questions sans réponses, y compris la tarification et la répartition des bénéfices provenant de réserves de pétrole qui sont situées dans le sud, mais dont le pétrole est livré par gazoducs dans le Nord.

L’accord d’indépendance a aussi laissé des milliers de combattants rebelles, de précédentes batailles nord-sud, bloqués du côté soudanais de la frontière, où ils continuent à lutter contre le gouvernement de Khartoum qui a marqué son retour par la violence dans les régions frontalières d’Abyei, de Kordofan et du Nil Bleu. Pour le moment, les civils présents dans la région ont supporté le poids des attaques.

Jusqu’ici peu d’étrangers se sont rendus dans cette région où la violence règne. George Clooney espère avoir du poids avec ses images et faire avancer les débats car comme il l’explique avec le soutien de Prendergast et du Président des Affaires étrangères John F. Kerry (sénateur démocrate du Massachussetts), les civils déplacés sont déjà affamés et sans soins médicaux et la situation va devenir bien pire encore avec l’arrivée de la pluie du printemps qui rend les routes impraticables dans la région.

Ils font, ainsi, appel l’administration américaine pour pousser la Chine à user de son influence économique avec le gouvernement du Soudan et à intensifier l’application des sanctions contre Khartoum.

« C’est grotesque », a déclaré Kerry. « Nous ne pouvons pas rester, après tout notre engagement, plusieurs milliards de dollars investis pour aider les Sud-Soudan sans répondre à ce que le président George W. Bush a appelé un ‘génocide’ au Darfour. »

Ajoutant : « Il y a une longue liste de choses que nous pouvons faire sans qu’elle ne coûte des vies et de l’argent… »

Désormais, il faut espérer que les actions prennent le pas sur les discours. Que pensez-vous de l’investissement des personnes de notoriété publique dans ce genre d’évènement ? Ont-elles réellement, selon vous, un pouvoir auprès des politiques ?

George Clooney : Vidéo de son intervention

Les réactions à chaud

250 caractères maxi

Comment savoir si votre meilleur ami est amoureux de vous !

Publié le 19/05/2015 à 07:30 dans rencontre

Vous avez remarqué un changement de comportement chez votre meilleur ami et vous soupçonnez qu’i...

Ice Bucket Challenge : Didier Deschamps relève le défi et prend une bonne douche glacée !

Publié le 24/08/2014 à 16:48 dans People

Didier Deschamps s'est lui aussi jeté à l'eau ... ou presque ! Pour relever le Ice Bucket Challeng...