La pollution augmenterait les risques d’avoir un enfant autiste

La pollution augmenterait les risques d’avoir un enfant autiste Autisme Pollution
Actualités par 0

Pour la première fois, des chercheurs ont réalisé une étude en mettant en relation le risque d’avoir un enfant autiste en fonction du taux de pollution atmosphérique, et ce, sur l’ensemble du continent américain. Il s’agit de la première étude nationale. L’étude ne s’arrête pas là car elle analyse les dangers les plus grands en fonctions de la nature des particules atmosphériques découlant de la pollution.

La pollution engendre des risques accrus d’autisme chez les enfants

les résultats de l’étude sont tombés et les chercheurs annoncent que les femmes vivant dans un milieu où la pollution atmosphérique est importante, auraient plus de risque de donner naissance à un enfant atteint d’autisme que celle qui vit dans un milieu où la teneur en particule polluante est moins importante.

Cette recherche a été mené sur l’ensemble du continent américain. les chercheurs ont alors suivi 325 femmes ayant donné naissance à un enfant autiste et 22 000 qui ont mise au monde un enfant ne présentant pas ce trouble. Ils ont alors analysé le taux de pollution de l’environnement dans lequel les enfants sont nés grâce aux chiffres de l’Agence américaine de protection de l’environnement (EPA). D’autres facteurs ont cependant était pris en compte, comme le revenu social, si la maman a fumé ou non pendant la grossesse ou encore le niveau de formation des parents.

Certaines particules polluantes augmenteraient le risque d’autisme de 50%

Parmi les particules les plus dangereuses pour les femmes enceintes concernant le risque que leur enfant soit atteint d’autisme, il y notamment le manganèse, le mercure, le diesel, le plomb ou encore le chlorure de méthylène.

l’étude a alors révélé que les femmes enceintes vivant dans un environnement où les particules de mercure et de diesel étaient particulièrement plus élevé que dans d’autres endroits, avait deux fois plus de risque que leur enfant soit atteint d’autisme par rapport aux femmes enceintes vivant dans un environnement beaucoup moins chargé de ces éléments.

Concernant le manganèse, le chlorure de méthylène ainsi que le plomb, ces particules augmenteraient de 50% le risque d’autisme chez l’enfant par rapport à des lieux moins exposés à ces particules.

Crédit photo : Autisme enfance

Les réactions à chaud

250 caractères maxi

Comment savoir si votre meilleur ami est amoureux de vous !

Publié le 19/05/2015 à 07:30 dans rencontre

Vous avez remarqué un changement de comportement chez votre meilleur ami et vous soupçonnez qu’i...

Ice Bucket Challenge : Didier Deschamps relève le défi et prend une bonne douche glacée !

Publié le 24/08/2014 à 16:48 dans People

Didier Deschamps s'est lui aussi jeté à l'eau ... ou presque ! Pour relever le Ice Bucket Challeng...