« Neknomination » : les dangers du jeu d’alcool le plus répandu sur Facebook

« Neknomination » : les dangers du jeu d’alcool le plus répandu sur Facebook Facebook Neknomination
Actualités par 0

Les jeux phénomènes sur les réseaux sociaux, ce n’est pas ce qui manque… Mais le dernier appelé « Neknomination » est un jeu d’alcool jugé très dangereux qui commencent sérieusement à inquiéter…

« Neknomination », c’est quoi ?

Ce jeu d’alcool vient des pays anglo-saxons et commence à prendre de l’ampleur en France. C’est notamment sur les réseaux sociaux, dont Facebook que ce jeu est devenu populaire. Il consiste à se filmer entrain d’ingurgiter une grande quantité d’alcool de la manière la plus « originale » et le plus rapidement possible. Une fois la vidéo postée sur le web, le but est de nommé un ami pour qu’il puisse relever le défi à son tour.

« Ces vidéos sont très inquiétantes. Certaines d’entre elles font même peur. Les jeunes se mettent clairement en danger. Ils contribuent en outre à diffuser ce phénomène d’alcoolisation massive aiguë chez les plus jeunes. » – Xavier Pommereau pour Sudouest.fr

Ce jeu parti de rien peut rapidement devenir un réel danger. Beaucoup se seraient déjà filmer au volant d’une voiture, dans l’eau, sur un pont… Ce phénomène de « Neknomination » est particulièrement inquiétant depuis qu’il a causé la mort de deux jeunes irlandais.

« Neknomination » a déjà fait deux victimes…

Le journal « The Irish Independant » a rapporté cette semaine que le jeu d’alcool était a l’origine de deux morts : Jonny Byrne (19 ans) et Ross Cullins (22 ans). Le corps de Jonny a été retrouvé dans une rivière pendant que le jeune DJ Ross a été retrouvé inconscient à son domicile avant de succomber à l’hôpital. Selon sa page Facebook, le jeune homme participait bel et bien au jeu… A la suite de ces évènements tragiques, le ministre irlandais de l’Enfance et de la Jeunesse, Frances Fitzgerald a dénoncé le jeu comme étant « très dangereux, potentiellement mortel ».

Facebook ne souhaite pas réagir pour le moment

Malgré les demandes, le groupe, Facebook a refusé de fermer les pages consacrées à ce jeu d’alcool. Un porte-parole s’est défendu dans un journal irlandais :

« Facebook est une plateforme qui protège les droits de tous, mais où les gens peuvent partager librement des contenus. Les comportements controversés ou offensants ne vont as, nécessairement à l’encontre de nos règles » – Facebook

Pour le moment Facebook ne prend aucune mesure mais prévoit de fermer les pages dédiées aux « Neknominations » si leur contenu s’avérait « nuisible ». Ceci dit, une page baptisée « Ban Neknomination » (bannir la Neknomination) a été crée dans le but de faire prendre conscience aux adolescents des multiples danger d’un tel jeu.

Les réactions à chaud

250 caractères maxi

Comment savoir si votre meilleur ami est amoureux de vous !

Publié le 19/05/2015 à 07:30 dans rencontre

Vous avez remarqué un changement de comportement chez votre meilleur ami et vous soupçonnez qu’i...

Ice Bucket Challenge : Didier Deschamps relève le défi et prend une bonne douche glacée !

Publié le 24/08/2014 à 16:48 dans People

Didier Deschamps s'est lui aussi jeté à l'eau ... ou presque ! Pour relever le Ice Bucket Challeng...