Samsung Galaxy S3 vs Sony Xperia S : Qui est le meilleur ?

Samsung Galaxy S3 vs Sony Xperia S : Qui est le meilleur ? Samsung Galaxy S3
Multimédia par 0

Commercialisé en Europe, à partir de 23 mai, les comparaisons entre ce qui s’annonce comme le smartphone sous Android de l’année, le Galaxy S III, et les autres smartphones présents sur le marché se font de plus en plus.

Après une comparaison avec l’iPhone 4S d’Apple, puis le LG Optimus 4X HD, c’est au tour du Sony Xperia S d’être mis à l’épreuve. Samsung Galaxy S3 vs Sony Xperia S : Qui est le meilleur ? Gossy vous donne quelques éléments de réponse.

Samsung Galaxy S3 vs Sony Xperia S : Qui est le meilleur ?

La forme

Le Sony Xperia S fait 128x64x10.6mm, pour 144g, tandis que le Samsung Galaxy S3 fait 136.6×70.6×8.6mm, pour 133g. Pourquoi une telle comparaison, nous demanderez-vous ? Car le Sony Xperia S est l’un des premiers smartphones a avoir été commercialisé par la marque Sony. De ce fait, le Xperia de Sony Ericsson est assez similaire du S3 de Samsung. D’une manière générale, le téléphone de Samsung est aussi reconnaissable que le modèle du Xperia, qui avec un ensemble de facteurs, s’est doté d’une forme bien distinctive des autres… C’est le style Xperia.

Toutefois, si on compare le dernière modèle de Sony Ericsson, le Xperia Arc S, on constate que ce smartphone dispose d’un dispositif beaucoup plus volumineux et plus anguleux. L’utilisation intensive des lignes courbes et des surfaces est réduite à seulement quelques courbes ici et là et les fins bords ont été remplacés par des bords plus larges et plus plats.

En termes de qualité de construction, le Xperia S offre une coque en plastique satisfaisante qui se tient bien dans la main et l’ensemble du smartphone a été estimé assez solide et robuste. Un point positif pour tous les maladroits.  Pour le Samsung Galaxy S3, on constate des points similaires avec la conception du Galaxy Nexus et du HTC S avec ses formes incurvées et arrondies, qui le dote d’un design très actuel et contemporain. Néanmoins, certaines de ces proportions sont un peu étranges et son plus grand défaut est indéniablement sa coque en plastique qui donne une sensation très collante et nuit totalement à la qualité globale de l’appareil.

Le gagnant sur ce point est donc le Sony Xperia S.

L’affichage 

Le Samsung Galaxy S3 dispose d’un grand écran Super AMOLED HD de 4,8 pouces, multi-touch, avec une résolution 1280×720 pixels et une densité de pixel de 306 pixels par pouce (ppi). Du côté du Xperia S, on a un écran LED LCD plus petit, 4,3 pouces, rétroéclairé, mais dont la résolution est similaire à son concurrent, ce qui lui donne une des meilleures densités de pixels des smartphones présents sur le marché avec 342ppi.

La clarté sur les deux écrans est superbe, bien que le S Xperia est loin devant. Le Xperia S LCD, rétro-éclairé, offre une luminosité homogène et a parfaitement bien travaillé le lumière naturelle. Il en est de même pour le S3 Galaxy Super AMOLED HD qui rivalisera facilement avec la plupart des écrans OLED à conditions égales. Notons que le S3 Galaxy bénéficie également de noirs profonds, de couleurs vives, d’une bonne luminosité et d’excellents contrastes.

La différence entre les deux écrans est donc très mince.

Le stockage

Alors que le Sony Xperia S n’offre qu’une seule possibilité de stockage interne, 32 Go soutenu par 1 Go de RAM et qu’il n’y a pas de capacité pour les cartes micro SD, Samsung a sensiblement opté pour une gamme plus complète de 16Go, 32Go et 64Go pour son espace interne, chacun avec 1 Go de RAM et support micro SD pour les cartes jusqu’à 32Go.

Le gagnant sur ce point est donc le Samsung Galaxy S3.

Le processeur

Le Sony Xperia S offre un bon système d’exploitation avec son processeur ARM Cortex-A9 dual core supporté par une puce Qualcomm MSM8260 Snapdragon cadencé à 1,5 GHz à côté d’une unité Adreno 220 (GPU). La performance de ce smartphone est ici extrêmement lisse et le téléphone devrait avoir aucune difficulté à être manipuler même lorsque vous utiliser des applications qui demande beaucoup d’énergie.

Du côté du Samsung Galaxy S3, on a un processeur quad core ARM Cortex-A9 supporté par une unité Exynos 4212 cadencé à 1.4GHz (GPU Mali-400MP).

Au vue des composants de chacun, il semble que le Samsung soit un peu mieux que le Xperia S qui n’est pas en reste. Le gagnant sur ce point est donc le Samsung Galaxy S3.

Le Système d’exploitation

Le Sony Xperia S tourne sous Android 2.3 Gingerbread avec son interface Timescape propre, tandis que Samsung Galaxy S3 utilise la toute dernière version Android, version 4.0 avec l’interface TouchWiz.

La version Android 4.0 a connu une amélioration considérable par rapport à la version Android Gingerbread. Cette version offre plus de rapidité et est plus stable, même sur des appareils qui ont pourtant les mêmes caractéristiques. En plus de cela, les menus ont été organisés d’une manière plus sensible qui facilite son utilisation et du coup l’expérience utilisateur. Enfin, l’ajout d’un contrôle rapide grâce à l’App Switcher est une fonction extrêmement utile dont la dernière version était dépourvue.

Le gagnant sur ce point est donc le Samsung Galaxy S3.

L’Appareil photo

Le Xperia S de 12 mégapixels rétro-éclairé (BSI) est doté d’un capteur SCOM Exmor R avec une résolution 4000×3000 pixels et d’une capture vidéo de 1080p. Les fonctions de cet appareils comprennent l’autofocus, le geo-tagging, la mise au point tactile, un flash LED, la détection de visage et sourire, le mode de balayage panoramique et la 3D pour la stabilisation d’image.

Pour la capture vidéo, il a une lumière vidéo, la stabilisation vidéo et l’autofocus en continu. Le deuxième appareil photo de 1,3 mégapixels permet aussi la capture de vidéo en 720p et les photos et vidéos prises avec sont d’une qualité similaire.

Samsung dispose d’une offre tout aussi impressionnante avec son appareil photo de 8 mégapixels CMOS BSI primaire avec une résolution 3264×2448 pixels. Cette caméra est capable de capturer des vidéos HD 1080p et des images fixes en même temps, avec la stabilisation vidéo. Il est également doté d’un multi-shot rapide et d’un sélecteur de mode pour la prise de photos de meilleure qualité.

Parmi les autres caractéristiques, on a aussi l’autofocus, la mise au point tactile, le géo-tagging, le flash LED, la détection des visages et sourires, le contrôle de l’exposition, la balance des blancs, le contrôle ISO, HDR et la stabilisation d’image. Une caméra secondaire de 2-mégapixels en 720p permet de passer des appels vidéo.

Sony Xperia S peut capturer des images de meilleure qualité, mais le Samsung Galaxy S3 n’est pas loin derrière. Les deux sont doté de nombreuses fonctions, mais le S3 Galaxy a sans doute un plus large éventail de fonctionnalités supplémentaires.

La différence entre les deux smartphones est donc ici une nouvelle fois très mince.

Conclusion

Samsung Galaxy S3 se distingue très bien dans la plupart des catégories, sauf pour la partie forme et design où le Xperia S le dépasse largement. Le Xperia S a aussi techniquement un meilleur affichage et appareil photo, même si dans la pratique les deux sont au coude à coude.

Malgré la puissance de traitement et de stockage de Samsung, la différence avec le Xperia S n’est pas frappante. On peut même dire qu’il n’y a pas besoin de quatre processeurs cores car la plupart des applications ne sont pas programmés pour en tirer partie… Deux processeurs aurait été suffisants pour faire face au multitâche.

Les points les plus distinctifs pour le Galaxy S3 est indéniablement son système d’exploitation, qui est nouvelle génération, et le fait d’avoir intégré les supports micro SD permettant une certaine souplesse de stockage supplémentaire.

Les réactions à chaud

250 caractères maxi

Comment savoir si votre meilleur ami est amoureux de vous !

Publié le 19/05/2015 à 07:30 dans rencontre

Vous avez remarqué un changement de comportement chez votre meilleur ami et vous soupçonnez qu’i...

Ice Bucket Challenge : Didier Deschamps relève le défi et prend une bonne douche glacée !

Publié le 24/08/2014 à 16:48 dans People

Didier Deschamps s'est lui aussi jeté à l'eau ... ou presque ! Pour relever le Ice Bucket Challeng...